Les branches jaunes : louveteaux et jeannettes

LOUVETEAUX : « DE NOTRE MIEUX »

La Meute accueille 24 garçons de 8 à 12 ans, appelés « Louveteaux » et répartis en 4 sizaines (les noirs, les gris, les bruns et les blancs)

Un univers imaginaire

Les louveteaux évoluent dans l’univers du Livre de la Jungle de Rudyard Kipling.

Leurs cheftaines représentent les personnages importants de l’histoire : Akéla, Bagheera, Baloo, Hathi, Kaa,….

Une progression personnelle et personnalisée

Chaque louveteau est appelé à grandir au sein de la Meute en franchissant différentes étapes : pelage (remise du foulard), promesse, ouverture d’un œil puis du deuxième (1ère et 2ème étoile) afin de devenir un louveteau accompli. Après l’ouverture du premier œil, le louveteau peut également recevoir un ou plusieurs « signe(s) » en mettant des compétences spécifiques au service de la Meute.

Les activités autour d’un thème d’année

Chaque année la maîtrise conçoit les activités de la meute autour d’un thème permettant d’entraîner les louveteaux vers des aventures passionnantes.

La Meute se retrouve, tout au long de l’année, le plus souvent en plein air, pour des réunions, des sorties et des week-ends, au cours desquels l’imaginaire et le jeu tiennent une place de choix.

Le camp d’été

Un camp d’été d’une durée de 3 à 7 jours représente l’aboutissement d’une année à la Meute, d’où l’importance de la présence des louveteaux lors de la chaque sortie et réunion durant l’année.Les louveteaux campent en sizaine autour d’Akela.

Les installations sont faites à l’avance par les cheftaines afin de laisser toute la place au jeu.

Tous les soirs les louveteaux se retrouvent pour une veillée. Selon la durée du camp, ils peuvent avoir un concours cuisine, une exploration, des olympiades et bien sûr des jeux.

Tous les jour, un moment de prière est prévu. Les louveteaux peuvent aussi rencontrer l’aumônier lorsqu’il se déplace sur le lieu de camp.
Les louveteaux sont placés sous le patronage de Saint François d’Assise, dont les louveteaux veulent imiter la joie, la simplicité, le détachement des biens matériels, l’amour de Dame nature, « œuvre de Dieu » et l’ âme chevaleresque, enthousiaste et généreuse.

La loi des louveteaux

Un louveteau pense d’abord aux autres.
Un louveteau ouvre les yeux et les oreilles.
Un louveteau est toujours propre.
Un louveteau dit toujours vrai.
Un louveteau est toujours gai.

La promesse des louveteaux

« je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu, à la France, à mes parents, à la loi de la Meute, et pour rendre chaque jour un service à quelqu’un. »

JEANNETTES : « DE NOTRE MIEUX »

La Ronde accueille 24 filles de 8 à 12 ans, appelées « Jeannettes » et réparties en 4 sizaines.

Un univers imaginaire

Les jeannettes évoluent dans l’univers de la forêt bleue, inspiré  de la vie de Sainte Jeanne d’Arc, enfant. Les cheftaines portent les noms des proches de Jeanne : Guillemette, Hauviette, Mengette, Dame Colette,  Zabilette….

Une progression personnelle et personnalisée

Lors de son parcours en forêt, la jeannette franchit différentes étapes : entrée en forêt (remise du foulard), cueillette de la fleur bleue, promesse, cueillette des fleurs blanche puis or. A chaque nouvelle fleur, elle reçoit un « secret » qui l’aidera à poursuivre sa progression. Après avoir cueilli sa fleur blanche, elle peut également recevoir un ou plusieurs « signe(s) » en mettant des compétences spécifiques au service de la Ronde.

Les activités autour d’un thème d’année

Chaque année la maîtrise fait le choix d’un thème pour alimenter l’imaginaire des jeannettes. Ce thème permet le déroulement de l’année autour d’aventures entraînantes.

Les jeannettes se retrouvent, tout au long de l’année, pour des sorties et des week-ends, au cours desquels l’imaginaire et le jeu tiennent une place de choix. Un camp d’été d’une durée de 3 à 7 jours représente l’aboutissement d’une année à la Ronde.

Le camp d’été

Lors du camp d’été, les jeannettes se retrouvent pour des activités qui ont été préparées tout au long de l’année, autour de l’imaginaire et du thème d’année, d’où l’importance de la présence des jeannettes lors de la chaque sortie et réunion durant l’année.

Les installations sont réalisée à l’avance par les cheftaines. Les jeannettes campent sous tente en sizaine. Chaque sizaine assure des services à tour de rôle. Chaque sizaine prépare un moment de veillée.
Les activités typiques d’un camp sont, selon la durée du camp :

  • – une exploration
  • – des olympiades
  • – un concours cuisine
  • – des jeux
  • – des veillées
  • – des moments de prière
  • – célébration de l’eucharistie (si le dimanche est dans le camp)
  • – passage de l’aumônier

La loi des jeannettes

Une jeannette est toujours propre.
Une jeannette est toujours gaie.
Une jeannette est toujours active.
Une jeannette dit toujours vrai.
Une jeannette pense d’abord aux autres.

La promesse des jeannettes

« je promets de faire de mon mieux pour être fidèle à Dieu, à la France, à mes parents, à la loi de la Ronde, et pour rendre chaque jour un service à quelqu’un. »

(retour au résumé)